drama · Du côté du pays du soleil levant · Japon

Du côté du pays du soleil levant #17 – Last Cinderella

ythlza4d_le-drama-last-cinderella-disponible-sur-crunchyroll.jpg

Toyama Sakura est une femme de 39 ans qui adore son travail de coiffeuse/directrice adjointe. Malgré son job, elle se moque de son apparence, et ça fait 10 ans qu’elle n’a pas eu un homme dans sa vie. Ça fait aussi des années qu’elle travaille au même endroit sans être promue directrice. En fait, c’est un homme qui va avoir ce poste, qu’elle connaît depuis des années (elle a commencé à travailler avec lui au début de sa carrière mais il était allé bosser dans un salon plus branché pendant quelques temps) et qu’elle n’apprécie que moyennement. Pour lui rabattre son caquet (entre autre, après tout il a fait pleeeeiiiiin de remarques sexistes pendant tout le pilot (les femmes agissent comme des hommes on arrive plus à les différencier, où sont passées les femmes modestes/timides blabla… argh j’avais envie de lui mettre des baffes)) elle décide qu’elle aura un mec avant ses 40 ans. Elle accepte donc d’aller à une réunion de célibataires à laquelle elle est invitée par une jeune cliente qu’elle connaît depuis l’enfance.

Ce qu’elle ne savait pas, c’était que la jeune fille en question est une stalkeuse en puissance qui ne rêve que d’une chose : épouser Tachibana Rintaro, le directeur en question. Et elle voit en Sakura un obstacle qui doit être éliminée. Elle ne l’a invitée à cette réunion que pour lui mettre un petit jeune de 24 ans dans les bras et se débarrasser de son adversaire. Bon, le petit jeune est un acteur que j’aime beaucoup, mais j’avoue que j’avais des réserves sur le personnage. La relation ne part pas sur de bonnes bases, loin de là. Mais j’ai beaucoup aimé comment elle a évolue.

Sakura est entourée d’une bonne équipe dans son salon de coiffure, et elle a deux amies adorables : une mariée depuis 20 ans qui n’a pas eu de relation sexuelle avec son mari depuis un an et l’autre qui ferait penser à Samantha de Sex and the city. En plus soft, nous sommes devant un drama japonais tout de même ! Mais l’idée est là. Fait amusant : elle a dragué le mari de la première sans le savoir et finit par lui servir de sexologue en quelque sorte. Leur relation était marrante.

Si la relation entre Saeki Hiroto, le petit jeune, et Sakura est touchante, la relation qu’elle entretient avec Tachibana est à mourir de rire. Ils s’engueulent comme un vieux couple ou comme frère et sœur selon le point de vue. Ils se remettent mutuellement à leur place et s’envoient chier, mais toujours gentiment, après tout quand l’un a besoin de l’autre, l’autre est toujours là pour voler à son secours ou pour le soutenir. Leur relation est cute. Même si je préfère Hiroto. Au final la différence d’âge passe (franchement à l’écran on ne la remarque pas tant que ça, si Sakura ne passait pas son temps à le répéter) et j’aime bien qu’il la trouve touchante avec son côté fofolle.

Sakura est une personne sincère, directe, qui ne sait pas mentir (tout le contraire de lui, clairement) et il tombe progressivement amoureux d’elle, ce qu’on voyait venir dès le pilote. Que vous la shipiez avec l’un ou l’autre, vous aurez des tas de scènes qui vous donneront satisfaction.

Bref je me suis régalée. Je l’ai largement préférée à anego (qui avait la même actrice principale et un peu le même pitch de base (de toute façon dans les dramas romantiques les pitchs ne sont pas non plus hypeeeer novateurs hein), il était beaucoup plus drôle et tous les persos étaient attachants, chacun à leur façon, tandis que dans anego seul la perso principale et le petit jeune étaient intéressants.

Advertisements

2 thoughts on “Du côté du pays du soleil levant #17 – Last Cinderella

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s