Coups de coeur séries · drama · Du côté du pays du soleil levant · Japon · séries

Du côté du pays du soleil levant #14 – Kimi wa Petto

kimi-wa-petto-poster-2

Sumire a 28 ans. Elle est belle, intelligente, diplômée de la meilleure fac du Japon. Son diplôme + le fait qu’elle ait de bons revenus + sa taille (1m72 c’est tellement scandaleux pour une nana) font que les hommes qu’elles fréquentent ont toujours un sentiment d’infériorité. Déjà bonjour toutes les remarques sexistes et désagréables qu’elle se prend dans la gueule. Le nombre de fois où on entend qu’une femme doit être un peu idiote plutôt que courageuse, forte et indépendante… Ça va on va passer notre vie à rassurer les mecs.

Un jour, alors qu’elle rentrait chez elle, elle découvre un jeune homme inconscient et blessé dans un carton devant son immeuble et décide de le ramener chez elle. Elle le soigne, lui fait à manger et va bosser (nous ne pouvons être que dans la fiction, dans le monde réel le mec en question serait partie avec la télé). Quand elle revient, elle pensait qu’il serait parti, mais il a décidé de jouer les squatteurs. Elle accepte à une condition : qu’il soit son animal de compagnie (elle pousse le vice jusqu’à l’appeler comme son chien décédé des années plus tôt).

Il lui fait des câlins, l’attend avec impatience à la porte, donne même la patte et demande à ce qu’elle lui donne son bain. On nage en plein délire. Et pourtant ça passe. C’est un drama qui ne joue pas sur la surenchère d’effets de style/bruitages/pseudo effets spéciaux. Il fait très sérieux étonnamment quand on prend le pitch de base. La prestation de Mastumoto Jun est exceptionnelle en « chien ». Très convaincant et très choupi et on se retrouve à suivre leur histoire qui aurait pu très vite dévié en truc SM un peu chelou. Le nombre de fois où il l’appelle maitresse… J’avoue je pense à un truc chelou. En même temps il est jaloux de son nouveau copain et exprime son mécontentement en faisant des bêtises. Heureusement, il ne fait pas ses besoins sur son tapis, il est pas chien à ce point, mais il lui met des tomates dans ses chaussures, gribouille la photo du mec en question ou lui efface ses VHS (pour les petits jeunes qui n’ont jamais connu la VHS c’est l’ancêtre du DVD (non je ne suis pas SI vieille que ça)).

Bref, ce drama est drôle, touchant, agaçant sur la condition de la femme (j’attends désespérément de tomber sur un qui ne le sera pas (quoique Last Cinderella est un petit bijou mais la chronique viendra dans quelques semaines). Par contre, je suis extrêmement outrée qu’ils aient décidé de faire une nouvelle version de ce drama pour cet automne. Je veux dire, QUI ose remplacer Matsumoto Jun hein ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s