Critique ciné

Suicide Squad : loin de la déception annoncée

suicide-squad

 

Ce film, je n’en attendais rien et je n’ai pas encore lu les comics de Suicide Squad, donc je n’ai pas trop de points de comparaison, je ne risquais pas de partir avec un avis biaisé *tousse* civil war *tousse* . En rapport avec Harley Quinn, pour l’instant je n’ai lu que le tome 1 publié chez Urban (que j’ai ADORÉ) et mad love qui est un malaise en puissance. Mais j’ai vu pas mal de post tumblr avec des strips d’Harley Quinn et j’adore ce personnage ou du moins ce que j’en connais. C’était le seul perso avec qui ils avaient pas le droit de merder. Ça va, en dehors du costume, ils n’ont pas trop chié dans la colle. Je reviendrais pas sur le débat du costume, la meuf est en culotte (qui semble rétrécir au fil des plans) mais bon, on va dire que ça n’enlève rien à son côté badass.

Elle est magnifiquement interprétée, même si j’aurais préféré en rajoute rune couche niveau badass ya pas grand chose à redire. Elle est fun, folle, touchante. La relation avec le Joker est inutile dans ce film et le Joker n’a servi à rien. J’avais trop l’impression que les mecs essayaient de nous faire les shipper alors que bon, dans les comics la relation est ultra malsaine de ce que j’ai pu en voir. Arrêtez de forcer les gars.

Deadshot est mon deuxième chouchou du film (et le seul point de comparaison que j’avais c’était la version d’Arrow où j’avais trouvé le perso ultra touchant et ultra bousillé). Alors, il est pas aussi fracassé que j’aurais voulu le voir, mais il porte pratiquement le film et j’adore Will Smith dans ce rôle. Ils auraient dû davantage le montrer dans la promo. Sa relation avec Harley est ultra touchante je trouve. Pas à shipper, mais super équipe je trouve. Il arbore un air blasé en permanence dans ce film, mais on voit bien qu’il la trouve choupi.

En dehors de ces trois là on a une belle bande de joyeux lurons (non) sous les ordres d’Amanda aka Viola Davis, qui rend toujours aussi bien dans un rôle de nana forte et connasse sur les bords. Je n’aime pas Amanda de base (qui peut l’aimer anyway, elle est imbuvable), c’est toujours le genre de personnage qui soi-disant est prêt à tout sacrifier pour son pays mais c’est surtout manipuler tout le monde qui l’intéresse. Bref, la bitch de base, mais Viola Davis l’interprète à la perfection. On ne la voit pas assez dans ce film.

Par contre les autres… (soupir).

Commençons par les plus dramatiques : les vrais méchants du film qui veulent détruire le monde (original…). Le mec on le voit à peine, difficile de juger de son utilité. Tout ce qu’on peut dire c’est qu’il a donné l’opportunité de faire quelques effets spéciaux sympas hein, un mec sur son ordi a dû bien s’amuser. Quant à la meuf, interprétée par Cara Delevinge, je dirais qu’elle devrait changer de carrière. Je crois qu’elle a dû être convaincante environ… deux scènes. Quand elle était en mode je me suis trompée de film, je devais être dans exorciste au départ avec mes cheveux dans la gueule qui cachent la misère et surtout le fait que j’ai le charisme d’une endive. Sérieux. L’erreur de casting est puissante. Je crois pas l’avoir vu ailleurs, alors on pourra toujours dire qu’elle a été mal dirigée hein. Mais là dans ce rôle, elle était nulle. Sérieux, celui qui a eu l’idée de génie avec ces méchants devraient se remettre en question.

Les autres membres de la suicide squad auraient pu peut-être être intéressants si on les avait développés davantage (quoi que le voleur de diamant m’a juste saoulée en fait, le gars servait à rien tout du long), le pyromane était sympa mais sinon moyen bof quoi. Celle qui joue la fille de Deadshot aussi, niveau jeu on a vu mieux, même chez des enfants. Bref…

Quant aux rares gentils… les cohérents c’était la bande de militaires clichés qui n’acceptaient pas la suicide squad, ce qui est une réaction parfaitement justifiée de leur part hein. Mais alors la japonaise aka Katana, on l’a tellement pas vu/entendu (à par balancer quelques phrases en japonais ce qui a fait beaucoup de bien à mes oreilles) que c’est difficile de se faire une opinion. Et le pseudo héros homme de main d’Amanda il a le charisme d’une endive, un point de vue biaisée parce que la vilaine qui essaye de détruire le monde possède le corps de sa copine et sa vie, ben… on s’en tamponne l’oreille avec une babouche puissance mille. Le mec n’a aucun intérêt. Il ne serait pas là l’effet serait le même. Alors, OK, le film s’appelle Suicide Squad, mais je sais pas, ils auraient pu les faire interagir davantage. Toute façon il est juste relou…

Ce film n’a pas été une déception, mais pas du tout le coup de cœur que j’espérais. David Ayer ferait mieux de rendre son tablier et de ne pas nous réaliser le 2, il en a assez fait comme ça. En tout cas, ce film ne m’a pas fait le même effet de rejet que Batman vs Superman (dont je n’attendais rien non plus mais par lequel j’avais quand même réussi à être ultra déçue, un exploit !). Suicide Squad était fun et je le reverrais avec plaisir, mais pas assez sombre à mon goût (OK, l’affiche aurait pu me mettre la puce à l’oreille). Là j’ai surtout envie de me pencher sur les comics parce que ça sera toujours mieux que les films qu’ils nous pondent. Ah et sinon l’OST est coooooooooool.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s