drama · Du côté du pays du soleil levant · Japon · séries

Du côté du pays du soleil levant #6 – Gokusen 1

gokusen_182978.jpg

Gokusen c’est l’histoire d’une jeune prof de math fraîchement diplômée qui se voit octroyer la pire classe du lycée. Un peu comme chez nous où on envoie les jeunes profs dans les lycées les plus pourris. Mais s’ils croient qu’une bande de sales gosses mal élevés et flemmards allait lui faire peur, ils sont mal barrés. Elle est peut-être jeune prof, mais elle est aussi l’héritière d’un clan de yakuza ! Et elle est prête à tout pour mettre un peu de plomb dans la cervelle de ses élèves. C’est très drôle de la voir réagir en yakuza parfois (notamment au niveau des expressions), et de voir tous les gens du quartier où elle habite la traiter avec déférence. Ça contraste bien de l’attitude de ses élèves envers elle. Même si quand ils voient à quel point elle est courageuse et prête à les aider ils la laissent progressivement faire. Difficile pour des « bons à rien » de faire confiance aux enseignants, ils sont tellement habitués à être traités comme des moins que rien que c’est plus facile d’agir de cette façon.

Évidemment on a droit à l’héroïne qui craque pour un mec rencontré dans un bus qui s’avère être un flic. Pas de bol pour une yakuza.

Mais j’aime bien les storylines classiques mais qui marchent au fil des épisodes, l’élève soupçonné de vol parce qu’il n’a pas payé ses frais de scolarité car sa mère est pauvre (et dans cet épisode il y avait un chiot tellement choupi que j’ai pratiquement couiné devant mon ordinateur), puis l’élève amoureux de sa prof d’anglais qui bien sur ne lui rend pas son affection, la prof qui risque de se faire virer parce qu’elle travaille dans un club d’hôtesses… Puis tous les ados évoluent au fil des épisodes.

Un des personnages qui a le plus changé (ou du moins mon avis sur le perso a changé au cours de la saison) c’est Sawada. Il a passé plusieurs épisodes à jouer l’ado tête à claques blasé en mode le monde est inintéressant bla bla. Et c’est un peu le leader de la classe. Tout le monde le respecte, le suit, etc. mais au fur et à mesure on comprenait pourquoi il agissait comme ça et il devient vraiment attachant. On voit assez rapidement qu’il n’est pas intéressé par le pouvoir, il tient vraiment à ses amis et il se méfie de la prof parce qu’elle est une adulte et peut donc, à ses yeux, potentiellement les trahir. J’adore leur relation, il fait toujours style qu’elle est stupide et naïve (ce qu’elle est parfois, comment est-ce possible avec une éducation au sein d’une famille de yakuza ? le mystère demeure) mais au fond il l’aime bien (oui je les ship, pourtant je suis la première à critiquer les relations prof/élève dans les séries parce que je trouve ça trop classique). Puis j’aime bien son rôle d’observateur silencieux les ¾ du temps qui finit par agir quand c’est vraiment important. Toujours là quand on a besoin de lui, mais qui s’impose pas. Alors que la prof peut parfois être un peu chiante à justement s’immiscer dans toutes les histoires, même si elle leur sauve la mise régulièrement.

Puis elle est la seule à croire en eux et à les défendre contre le reste de l’équipe pédagogique et de la direction du lycée.

Ce qui est amusant, c’est que c’est dans ce drama que j’ai vu pour la première fois trois de mes acteurs chouchous : Matsumoto Jun, Oguri Shun et Narimiya Hiroki. Mais si j’ai adoré Jun dans Gokusen, lui et Shun j’ai vraiment craqué dans Hana Yori Dango (chronique à venir), quant à Hiroki c’était dans Bloody Monday (chronique à venir aussi). Deux de mes dramas favoris.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s