Livres

Smog of Germania – Marianne Stern

105494090_o

Germania, début des années 1900, capitale du Reich.

À sa tête, le Kaiser Wilhem, qui se préoccupe davantage de transformer sa cité en quelque chose de grandiose plutôt que de se pencher sur la guerre grondant le long de la frontière française – et pour cause : on dit qu’il n’a plus tous ses esprits. Un smog noir a envahi les rues suite à une industrialisation massive, au sein duquel les assassins sont à l’œuvre.

Une poursuite infernale s’engage dans les rues et les cieux de Germania le jour où la fille du Kaiser échappe de peu à une tentative de meurtre. Objectif : retrouver les commanditaires. La chose serait bien plus aisée s’il ne s’agissait pas en réalité d’un gigantesque complot, qui se développe dans l’ombre depuis trop longtemps.

Ce livre a été pour moi un vrai coup de cœur, l’héroïne a beau être une pimbêche, naïve qui n’a aucune conscience du monde réel (en même temps, elle est la fille du Kaiser, c’est assez logique), elle est très vite attachante. Son pauvre garde du corps a bien du mérite, parce que la surveille n’est pas une tâche de tout repos. C’est un peu une caricature au début, elle cherche des sensations fortes en donnant rendez-vous à des filles de nobles de la cour dans un des coins les plus pourris de la ville. Et de fait, elle échappe de peu à une tentative de meurtre, grâce à son chaperon, qui est aussi efficace que son apparence est effrayante, mi-homme, mi-robot.

Le début du livre est assez « morcelé » les chapitres sont centrés sur des personnages différents, histoire de mettre l’intrigue en place, et de nous présenter tout le monde, mais il est difficile au départ de savoir où l’auteur veut en venir. Jusqu’au moment où on comprend que tout est lié, et comment se croisent les histoires de chacun (environ 60 pages) et ensuite ça se lit tout seul et il est difficile de le lâcher.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance steampunk, très présente dans ce bouquin, que ce soit les zeppelins, les différentes inventions, la mécanique de l’Exécuteur du Kaiser qui se trouve aussi être le chaperon de Viktoria… Les éléments steampunk sont présents partout, et très bien amené, l’univers nous paraît couler de source (et quand on referme le bouquin on est un peu déçu que ces merveilleuses inventions n’existent que dans notre imagination), puis ça change, un univers steampunk en dehors de l’Angleterre victorienne.

Outre Victoria et son garde du corps, le troisième personnage central est Maxwell, le maître espion du Kaiser, capitaine d’un zeppelin (capitaine atypique), probablement mon personnage préféré des trois, qui alterne entre flegme et agacement, voire colère, ses sautes d’humeur étant cohérentes, elles ne m’ont pas gênée (alors que les lunatique ont tendance à m’agacer). Il est à la fois classe et un peu pirate sur les bords, le parfait combo. Ils se complètent bien tous les trois, même si les deux hommes ont tendance à être condescendant envers la candeur de Victoria (j’ai trouvé qu’en dehors de son côté hautain qui pense que tout lui est dû parce qu’elle est la fille du Kaiser, elle n’avait parfois pas le caractère assez trempé à mon goût).

L’écriture est très agréable, et l’histoire est bien ficelée, au final on se retrouve face à un potentiel coup d’Etat et une tentative de provoquer une guerre par la mort de la fille du Kaiser, mais les tenants et les aboutissants sont un peu plus compliqués, difficile d’en dire plus sans vous spoiler, le complot est d’une telle ampleur, qu’on en revient pas quand on sait qui est responsable et qui sont les divers traitres.

Un roman que je vous conseille plutôt deux fois qu’une !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s