Livres

Leviathan tome 1 – Scott Westerfeld

93437921_o

La première guerre mondiale démarre doucement en Europe après la mort de l’archiduc François Ferdinand. Seulement dans ce roman de Scott Westerfeld les deux clans qui s’affrontent sont les clankers et les darwinistes. Les clankers sont entre autres les allemands et les autrichiens, tandis que les darwinistes sont les français et les anglais. Les clankers préfèrent les machines, tout ce qui est mécanique est leur rayon, quant aux darwinistes ils utilisent des créatures génétiquement modifiées pour se déplacer ou se défendre, telle le Léviathan, une sorte de gigantesque baleine volante qui leur sert de moyen de transport et de vaisseau de guerre.

Dans ce roman on suit principalement deux personnages : Alek et Deryn. Alek est le fils de l’archiduc, qui a dû s’enfuir suite aux meurtres de ses parents pour ne pas être capturé par l’empereur. Il est le fils d’une roturière et de l’archiduc, résultat il ne devrait pas pouvoir prendre la succession de l’empereur, mais les allemands et les autrichiens le veulent mort histoire d’empêcher son accès au trône. Pure précaution. Deryn est une jeune fille qui a toujours rêvé d’entrer dans l’armée de l’air anglaise. Pour cela elle se fait passer pour un garçon, avec l’aide de son frère, et réussit tous les tests d’entrée. Elle est à bord du Léviathan après quelques péripéties durant son test de vol.

On alterne les points de vue des deux personnages tous les deux chapitres, et honnêtement entre les deux je ne sais pas lequel je préfère. J’adore les aventures de Deryn à bord du Léviathan, ses galères pour ne pas qu’on découvre qu’elle est en réalité une fille, et tout ce qu’on découvre sur les darwinistes à travers ses yeux. D’un autre côté Alek a un petit côté boulet qui leur attire des ennuis à lui et ses compagnons (dont le génialissime Comte Volger qui avait préparé un plan bien ficelé pour assurer sa sécurité jusqu’à la fin de la guerre et qui est blasé de voir tous ses efforts passés à la trappe. On peut le comprendre). Tous les personnages sont attachants, et j’adore l’uchronie et l’ambiance steampunk du roman. J’ai hâte de lire les deux autres tomes de la trilogie, et vous conseille vivement cette saga.

Depuis le début je soupçonne l’auteur de vouloir pousser Alek et Deryn dans les bras l’un de l’autre (parce que bon, comme par hasard les deux personnages principaux sont un garçon et une fille du même âge, de conditions/origines différentes et qui auraient donc beaucoup à s’apprendre mutuellement, et si ça se concrétise je suis impatiente de voir comment ça va être amené et surtout évolué.

Un bon roman de littérature jeunesse, donc, que je vous conseille vivement.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s