Livres

La librairie Tanaka – Miyame Miyuki

104716426_o

Ce qu’on nous annonce :

Monsieur Iwa est libraire à Tôkyô. Dans la librairie Tanabe, avec l’aide de son petit-fils, féru de littérature, il vend des livres d’occasion. Mais, par l’intermédiaire de leurs clients, tous deux vont se trouver impliqués dans des histoires de meurtres ou de morts étranges. Une grande perspicacité et une clairvoyance certaine alliées à une solide culture leur permettront de jouer les détectives amateurs.

Avant que je ne vous parle de ce livre, il faut que je vous dise que je n’étais pas fan de la littérature japonaise (ou asiatique en général), j’ai lu quelques romans, mais je suis à chaque fois mal tombée, soit dans l’histoire même, soit la traduction qui n’était pas agréable. De plus, je n’aime pas les nouvelles, sauf exception. Ici on est dans le genre policier (que je n’a pas lu depuis très longtemps, et je n’avais lu que des auteurs français ou américains dans ce genre jusqu’à présent), et on a un recueil de nouvelles au Japon. Et je me suis régalée. Les persos (monsieur Iwa et son petit fils), sont très attachants, et on les retrouve au centre de chaque nouvelle. C’est surtout Monsieur Iwa qui se retrouve au centre des intrigues sans le vouloir, ce sont des gens qui passent dans sa boutique par exemple, qui commencent à lui raconter leur vie (ou qui ne veulent pas mais il sent que quelque chose ne va pas et il les incite à lui raconter), et il se retrouve dans des situations bizarres le plus souvent malgré lui.

Ajouté à cela son petit-fils qui est un vrai chenapan (j’adore les petites altercations entre lui et son grand-père, ce n’est jamais méchant/violent et c’est plus amusant qu’autre chose) et sa belle-fille qui voudrait bien que le gamin arrête de sortir avec une femme bien trop âgée pour lui et qui du coup demande à Monsieur Iwa d’intervenir et le pauvre libraire se retrouve dans des galères aussi sur le plan personnel. L’avantage de la relation Iwa/son petit-fils c’est que la seule qui est vraiment présente sur toutes les nouvelles et qu’on voit progresser, du coup on a plus l’impression d’être dans un roman avec beaucoup d’ellipses et plusieurs enquêtes que dans un recueil de nouvelles pur et dur, c’est peut-être pour ça que ça m’a pas gêné.

Bref, un livre que je vous recommande, et un auteur que je vais continuer à lire je pense. Paraît que c’est une des meilleures auteurs de romans policiers de tout le Japon, ça vaut bien le détour non ? Et point bonus : la traduction était très agréable, on ne la « sentait » pas du tout !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s