Critique ciné

Prisoners

Deux petites filles se font enlever, l’une d’elles est la fille du personnage interprété par Hugh Jackman, Keller Dover. L’histoire pourrait paraître banale, mais il n’en est rien. Pendant tout le film on va suivre en parallèle l’enquête du flic, interprété par Jake Gyllenhaal, l’inspecteur Loki (ce qui, quand on est une grande fan de Marvel comme moi a tendance à perturber quelque peu) et celle des parents, majoritairement centrée sur le point de vue de Keller.

L’ambiance est vraiment très sombre et intense et le jeu des acteurs est vraiment à couper le souffle. Hugh et Jake mériteraient tous deux l’oscar (par contre Jake il est gentil il redit coucou à sa tondeuse quand même avant, c’est pas possible ce principe de long dessus court dessous, ça ferait pas sérieux aux oscars), sans compter la prestation des suspects tantôt handicapé mental léger et le mec carrément flippant. J’avoue j’ai été bluffée de bout en bout !

C’est intéressant de voir ce à quoi peut pousser la vraie détresse d’un père. Est-ce qu’ils vont vriller, s’en prendre aux suspects ou au contraire laisser les flics faire leur boulot. Hugh Jackman aura tendance à jouer le père prêt à tout pour retrouver sa fille y compris torturer quelqu’un (certaines scènes peuvent heurter les plus sensibles), alors que le père de l’autre victime, interprété par Terrence Howard est plus posé, plus désespéré, mais pas prêt à franchir ce cap.

Quant à Loki il n’est pas tout blanc non plus, il est loin d’être le flic calme qu’il devrait. Il prend vraiment cette affaire à cœur, mais il n’est pas vraiment aidé. Tout le monde lui met des bâtons dans les roues, ses suspects sont carrément fêlés et font vraiment preuve de mauvaise volonté (cela dit quand on connaît leur passif, c’est pas vraiment étonnant). De plus il tombe sur un cadavre pendant son enquête ce qui le ralentit et a tendance à le conduire sur une fausse piste.

Le film nous tient bien en haleine, les 2h30 passent à une vitesse incroyable, on aurait pu rajouter une heure de film que je ne m’en serais pas rendue compte je pense, tellement j’étais prise dans l’intrigue et j’avais de la peine pour les parents. Voir Keller monter en pression, jusqu’à atteindre le stade non retour, m’a brisé le cœur. Après tout il ne veut que retrouver sa petite fille.

Alors, les fillettes vont-elles être retrouvées ? Mortes ou vivantes ? Keller va-t-il dépasser les bornes ? Qui est le responsable de tout ça ? (Je suis fière de moi j’étais sur la bonne piste, même si j’avais pas découvert tous les protagonistes (du coup à la fin j’étais partagée entre un « je le savais ! » et un « oh putain ! »), un conseil, faites bien attention aux détails et vous tomberez peut-être sur la bonne piste).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s