Livres

New Victoria tome 1 – Lia Habel

new-victoria-habel-castelmore

« L’amour est immortel.

L’amour ignore les frontières, dit-on. Et celle entre la vie et la mort ?

Bienvenue à New Victoria, le dernier refuge d’une humanité éreintée par les guerres.
Les jeunes filles de bonne famille y ont un destin tout tracé: épouser un membre de la haute société et collectionner les robes de bal.

Nora n’a jamais aimé se plier aux règles, surtout depuis la mort de son père, l’éminent docteur Dearly. Mais rien, dans sa délicate éducation victorienne, ne l’a préparée à un violent kidnapping, ni à survivre dans le camp d’une faction rebelle. Avec l’aide d’un séduisant soldat, elle devra pourtant surmonter ses craintes et ses préjugés pour comprendre la nature du véritable danger qui menace les vivants… comme les morts ! »

Quand on lit la quatrième de couverture de New Victoria, on s’attend à un roman à l’eau de rose saupoudré d’un peu de surnaturel pour faire passer la pilule, alors que pas du tout.

Nora Dearly se fait attaquer par des zombies, mais est sauvée par un commando militaire qui se trouve être lui aussi composé de zombies. Mais des gentils zombies, attention ! Des zombies qui ne mangent pas les humains. Elle va se retrouver dans une base militaire remplie de zombies et contenant quelques humains, et va devoir très vite apprendre à s’adapter à cette nouvelle situation, car personne ne viendra la sortir de ses ennuis. Bram, le chef de l’équipe qui est venu à son secours va tout faire pour faciliter son intégration à la base. J’aime beaucoup leur relation à tous les deux, il arrive péniblement à instaurer une certaine confiance entre eux. Il va lui dire la vérité sur la situation dans laquelle ils se trouvent tous, c’est le seul qui soit honnête dès le départ avec elle, et donc désobéir aux ordres pour elle. Flanqué de son unité, il va lui faire comprendre qu’ils ne sont pas des monstres, seulement les victimes d’une maladie, et qu’ils ne lui feront aucun mal. Ils sont même prêts à tout pour l’aider à oublier la situation potentiellement problématique dans laquelle elle se trouve (après tout, quel être humain aimerait se réveiller en sachant qu’il est entouré d’une bonne centaine de zombies pour lesquels il ressemble à un bon déjeuner, hein ?)

New Victoria, c’est des personnages fabuleux (je pense notamment à Samedi et sa tête qui se balade, ou Chas (qui a l’infortune d’avoir comme prénom Chasteté) et sa mâchoire d’acier, au sens propre), des répliques à mourir de rire quand on s’y attend le moins, une amitié entre Nora et Pam touchante (j’aime d’ailleurs beaucoup l’évolution de cette dernière qui semble être la seule à avoir la tête sur les épaules dans la situation potentiellement apocalyptique dans laquelle ils se trouvent tous) et pas un seul chapitre où on s’ennuie. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre. Si Nora me fait penser à Elizabeth Bennet d’orgueil et préjugés, Bram n’a rien d’un Darcy. Pour le meilleur ou pour le pire, à vous de le découvrir en lisant ce livre qui mêle avec habileté l’ambiance victorienne, steampunk, et les zombies, avec en périphérie de cette histoire un complot dont nos héros n’ont aucune conscience.

Le seul « point noir » qui m’a fait un peu tiquer c’est le fait que si la narration se passe d’un point de vue interne, on change très souvent de narrateur. Et comme dans les 80 premières pages on voit tout du point de vue de Nora, c’était assez surprenant de passer d’un coup à un personnage qu’on ne connaissait absolument pas, et ça m’a perturbé pendant quelques chapitres, avant que je ne m’y habitue. Autant après c’est extrêmement profitable pour le déroulement de l’histoire, le fait d’avoir été avec Nora pendant plusieurs chapitres d’affilés rend le passage à un autre perso un peu difficile au premier abord.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s